Les 5 raisons qui m’ont poussée à tenter l’aventure du voyage en solo

Il y a quelques mois je suis partie seule en voyage pour la première fois. C’était en novembre à Milan. J’avais déjà tenté l’expérience du voyage en solo il y a quelques années en partant quelques jours à Barcelone mais il ne s’agissait pas de « vacances », j’y étais allée pour rédiger mon mémoire. J’en avais tout de même gardé un très bon souvenir et depuis j’ai retenté l’aventure deux fois avec Milan donc, mais aussi Vienne. Je ne suis partie que 3 jours à chaque fois, histoire d’y aller « doucement » et dans des lieux assez touristiques. Vous l’aurez donc compris je ne suis pas encore une grande spécialiste du sujet mais justement, si je peux le faire, alors vous aussi !

J’ai eu pas mal de questions de la part de mes amis à propos de mes envies de voyage en solo : pourquoi, comment, où ? Et ce sont aussi des questions que je me posais avant d’avoir essayé et qui sont tout à fait légitimes. Tout ça m’a donc inspirée à rédiger un article sur les cinq principales raisons qui m’ont poussée à tenter l’aventure du voyage en solo !

Photo de @mkozubphoto

#1 : Me challenger

Et oui, tout simplement ! C’est la toute première raison qui m’a poussée à voyager seule. J’en avais peur. Que se passera-t-il si j’ai un problème ? Qui sera là pour m’aider ? Avec qui je vais bien pouvoir manger pendant les repas (oui je sais, c’est con…) ? Et si je finis par m’ennuyer ? La peur du regard des autres m’a aussi traversée l’esprit. Celle du jugement de certaines personnes qui pensent encore aujourd’hui que si vous voyagez seul(e), c’est parce que vous êtes un « sans amis ». Je me suis bien vite rendu-compte que j’accordais peu d’importance aux jugements de ces personnes que je ne connaissais pas. Finalement, ça n’a jamais été un frein.

Bref, des détails parfois bêtes, mais qui prennent vite tout leur sens. En y réfléchissant ce ne sont que des excuses qui parfois vous poussent à rester collés sur votre chaise et à en oublier l’idée. C’est finalement mon attrait pour l’inconnu qui a primé ! 😉

#2 : Arrêter d’attendre les autres

À partir du moment où je me suis enfin décidée à partir seule, il ne me restait plus qu’à savoir où ! C’est génial de partir en voyage en bonne compagnie mais c’est aussi super satisfaisant de pouvoir choisir vous même OÙ et QUAND vous allez partir. Depuis que je suis diplômée ça devient de plus en plus compliqué de planifier des vacances en groupe. Tout le monde n’a pas les mêmes disponibilités, les mêmes envies ou encore le même budget. Quand on est seul, toutes ces questions ne se posent plus. Vous pouvez choisir vous-même la destination de votre choix sans avoir à faire de concessions et vous dire que finalement, vous ne visiterez peut-être jamais telle ou telle destination, à toujours devoir attendre les autres.

Personnellement pour mes voyages en solo, je privilégie les City Breaks. En tout cas pour l’instant. Leur durée, par définition courte, et le caractère des destinations, des villes, rendent ce type de séjour plus rassurant pour des voyageurs qui veulent se lancer doucement dans l’aventure du voyage en solo.

#3 : Faire ce que je veux (hell yes !)

Ce point est très relié au précédent. Forcément lorsqu’on attend les autres, on ne peut pas être libre de ses choix. CQFD tu vois ? On a tous connu ce moment où, parmi son groupe d’amis, il y en a forcément un qui vient gâcher l’ambiance parce qu’il n’a pas les mêmes envies… Vous, vous êtes plutôt branchés visites et culture et lui ne pense qu’à lézarder sur la plage à siroter ses mojitos 😉

Un des autres avantages du voyage en solo est bien sûr de pouvoir décider librement, et sans importuner personne, des activités que vous allez pouvoir faire pendant votre séjour. Aujourd’hui vous avez envie de vous lever à 6 heures pour aller admirer le lever du soleil et vous promener dans les rues désertes ? Faites-le ! Vous voulez visiter un musée d’art contemporain mais vos potes préfèrent faire du shopping ? Plus besoin de débattre 30 ans sur qui fait quoi ou qui va où, ici vous faites votre vie ! Pendant mon séjour à Vienne, j’ai passé près de 3 heures dans le Palace du Belvèdere à lire tous les écriteaux et à admirer les œuvres de Klimt, Kokoscha ou encore Schiele. Tout ça sans avoir à presser le pas pour ne pas faire attendre qui que ce soit. Et croyez-moi, ça a été un pur kiff 😉

#4 : Prendre du temps pour moi

Ce qui est aussi génial quand on voyage seul bah c’est qu’on est SEUL… ! J’ai beau être une personne qui aime être entourée, j’ai aussi besoin de mes moments de solitude. Voyager seule c’est donc une occasion de me « recentrer », de réfléchir à certains projets, de m’inspirer d’un lieu inconnu, d’élargir mes champs. Tout simplement de prendre mon temps sans avoir l’impression de déranger. Un exemple très typique pour moi est que j’adore la photographie. Et parfois prendre de belles photos, régler la luminosité de sa caméra, trouver le bon angle etc ça prend du temps et je sens bien que c’est le genre de détails qui agace et retarde les troupes. C’est parfois frustrant pour moi de ne pas profiter de cette pratique que j’aime tant. Hors, quand je suis seule, c’est encore un problème qui ne se pose pas 😉

#5 : Rencontrer du people !

J’ai gardé cette raison pour la fin car, pour l’instant, c’est sans doute celle que j’ai le moins pratiqué, je ne vais pas vous mentir… C’est un aspect qui me tient à cœur mais j’admets que pendant mes deux précédents voyages, j’ai rencontré très peu de monde. Et ce pour la simple et bonne raison que je n’en ai pas fait l’effort. Je vous expliquais quelques lignes plus tôt que j’aimais ce côté solitaire, mais je trouve l’aspect rencontre très intéressant aussi pendant le voyage. Cependant, selon moi ça demande souvent un certain état d’esprit d’aller vers les autres. Bien sûr, ça impacte aussi l’organisation du voyage, par ex le choix de l’hébergement ; ce n’est pas en restant dans un bel hôtel ou un Airbnb que vous allez forcément rencontrer du monde… à priori.

J’ai cependant découvert récemment les expériences Airbnb (ou autre bien sûr, ce site n’est qu’un exemple) et je me suis dit que c’était une façon très simple de rencontrer du monde. Pendant mon voyage à Berlin, nous avons, ma meilleure amie et moi, participé à une séance photo pendant laquelle nous avons rencontré un américain qui voyageait en solo. Qui sait, si j’avais été seule peut-être que j’aurai continué une partie de mon voyage avec lui ? Les hébergements type auberges de jeunesse sont aussi de bons moyens de rencontres que personnellement je n’ai pas encore testé seule, mais croyez-moi, ça viendra… Ce n’est donc pas parce que l’on commence son voyage seul(e) qu’on le reste ! Expérience à suivre 😉

Et voilà nous y sommes ! Voici les cinq principales raisons qui m’ont poussée à tenter le voyage en solo. Et vous, est-ce une aventure qui vous donne envie ? Vous vous reconnaissez dans certaines des raisons que j’ai abordé ?

À bientôt,

Morgane

Laisser un commentaire